Aller au contenu

✍️ Profitez de 2000 mots pour tester sans risque :

Commander un texte

Améliorer son positionnement dans Google : nos 7 conseils SEO à suivre en 2024

Découvrez comment améliorer votre positionnement sur Google en 2024 avec nos 7 conseils pour apparaître en 1ère page.

Par Wendy Cournal

Publié le 05 juin 2024 - Mis à jour le 13 juin 2024

Temps de lecture : 9 minutes

Plus de 75 % des internautes ne vont jamais au-delà de la première page de Google. Être en tête des résultats de recherche est le jackpot pour augmenter votre taux de clics, attirer un trafic qualifié vers votre site et booster vos ventes.

Cependant, l’algorithme de Google ne compte pas moins de 200 critères de référencement qui changent en fonction de chaque mise à jour (de 500 à 600 fois par an).

Comment améliorer son positionnement dans Google ? Quels sont les principaux critères qui peuvent faire la différence pour votre site web ? Et à quels résultats s’attendre si vous parvenez à améliorer votre positionnement ? Suivez notre guide !

Comprendre le fonctionnement de Google : tout savoir

Plus de 100 000 requêtes Google sont enregistrées chaque seconde. Ouvrir le moteur de recherche, taper votre requête, puis regarder les centaines des résultats qui s’affichent…Ce process, vous le répétez certainement chaque jour. Mais savez-vous comment il fonctionne réellement ?

Afin de générer ses revenus (dont 80 % proviennent des publicités), et inciter les internautes à l’utiliser au moindre besoin, Google propose des résultats pertinents, à très grande vitesse. C’est en partie ce qui fait son succès.

Cela passe par plusieurs étapes :

  • Les Googlebots, appelés « Crawlers » ou encore « Spiders », parcourent les pages web en permanence (24h/24, 7j/7). Leur but ? Indexer les nouvelles pages dans des datacenters (centre de données).
  • Après chaque requête, les algorithmes Google (définition) analysent les contenus et proposent en tête de la première page des résultats (dite position 0), ceux qui ont le plus de chance de répondre à leurs attentes.

Ainsi, les pages web qui figurent dans vos résultats de recherche ne sont pas envoyées manuellement, mais sont détectées automatiquement par les robots d’exploration.

Bon à savoir : attention, plusieurs pages ne sont pas ou rarement visitées par les Crawlers comme :

  • Les pages statiques (aucune mise à jour) ;
  • Les pages orphelines (aucun lien pointant vers elles depuis d’autres pages de votre site).

Pourquoi viser la première page de Google ?

Saviez-vous que les 3 premières pages positionnées sur le podium des SERPs (Search Engine Result Page / Page de Résultats des Moteurs de Recherche) raflent plus de la moitié des clics (environ 60 %) ?

Tout comme les produits alimentaires en tête de gondoles des épiceries, un site web facilement accessible bénéficie de plus de visibilité.

Se positionner sur la première page de Google vous permet de :

  • Augmenter le taux d’engagement envers votre contenu et gagner la confiance de votre audience ;
  • Booster vos ventes en ligne ;
  • Augmenter votre autorité ;
  • Attirer du trafic qualifié.

Quels sont les critères de positionnement de Google ?

On entend souvent parler de sites « Google Friendly ». Cet anglicisme définit les sites qui respectent les exigences du géant américain. Vouloir améliorer son positionnement dans Google, c’est aussi tâcher de respecter les critères qui président aux choix des pages qui rankent. Mais pourquoi ces pages web plutôt que d’autres ?

C’est LA question à laquelle les spécialistes du référencement cherchent constamment à répondre. Les critères de classement de Google changent tous les jours. Les astuces efficaces il y a quelques années ne sont plus les mêmes aujourd’hui.

L’algorithme de Google cherche avant tout à fournir aux internautes des réponses pertinentes et susceptibles de répondre à leurs préoccupations.

Un contenu pertinent est évalué à l’aide de ces 3 principaux critères :

1. Un contenu original et de qualité

SEO Rocket

Google favorise les contenus de qualité et uniques qui répondent précisément aux attentes des utilisateurs. Imaginez que vous cherchiez « les meilleures recettes de pizza » et que vous tombiez sur cinq sites présentant exactement les mêmes recettes. Ennuyeux, non ? Google pense pareil et privilégie les contenus originaux qui apportent une réelle valeur ajoutée aux internautes.

Et par original, il faut entendre authentique. Oubliez les copier-coller des phrases d’autres sites (même le vôtre !). Vous pouvez être tenté de dupliquer vos propres articles, c’est toutefois l’une des grandes erreurs à éviter. Vous risquez d’être pénalisé par Google.

2. L’autorité du site

Votre site web peut-il être considéré comme une référence ? D’autres sites pointent-ils vers vos pages ? Google considère les backlinks – liens partagés sur les sites tiers et qui renvoient vers votre site – comme une preuve de qualité. Il faut néanmoins faire attention à la fiabilité des sites sur lesquels sont positionnés vos liens externes.

3. L’expérience utilisateur

Saviez-vous qu’une bonne interface utilisateur peut augmenter le taux de conversion de votre site web jusqu’à 200 %, et augmenter le taux de conversion jusqu’à 400 % ? D’ailleurs, 68% des utilisateurs peuvent quitter votre site en raison d’une mauvaise expérience utilisateur, sans même prendre le temps de découvrir votre contenu.

Selon Google, une bonne expérience UX est indispensable pour répondre aux besoins des internautes et leur garantir une navigation ergonomique. Vitesse de chargement de vos pages, les balises HN ou encore la compatibilité mobile, tout est à prendre en compte !

Comment améliorer son positionnement sur Google ?

Pour se positionner en première page de Google, vous pouvez opter pour deux techniques :

  • Le référencement naturel (en remontant naturellement votre site web) ;
  • Le référencement payant (en créant des publicités).

Pour le référencement payant, vous n’avez qu’à vous inscrire sur Google Ads, choisir les mots-clés souhaités puis d’ajuster vos enchères selon vos besoins. Vous pouvez déterminer votre budget journalier et le montant maximum que vous êtes prêt à payer pour chaque annonce.

Le référencement payant vous permet de vous positionner immédiatement en haut de la première page Google, et d’attirer des prospects qualifiés prêts à opter pour vos produits et services.

Le référencement naturel, quant à lui, vous permet de :

  • Positionner votre site et réduire vos coûts sur le long terme ;
  • Améliorer l’expérience utilisateur.

Nos 7 conseils pour optimiser votre positionnement dans Google

Vous l’aurez compris, il ne suffit pas de mettre en place une campagne ads pour placer vos contenus en première page Google. Cela nécessite des efforts permanents. Voici les meilleures pratiques pour améliorer votre référencement :

1- Le contenu de qualité : premier facteur de classement

Les contenus produits à la va-vite et en grande quantité nuisent à l’autorité de votre site. Ni les internautes ni Google apprécient les contenus de mauvaise qualité.

Résultat ? Un taux de rebond très élevé.

Voici quelques conseils pour améliorer votre contenu :

  • Contenu complet et informatif : fournissez des informations détaillées et utiles. Les articles longs et approfondis, qui couvrent les sujets de manière exhaustive, sont généralement mieux classés.
  • Clarté et lisibilité : écrivez des phrases courtes et claires. Utilisez des titres et sous-titres pour structurer votre contenu et faciliter la lecture.
  • Recours aux listes à puces et aux paragraphes courts : ils rendent le contenu plus digeste et agréable à lire.
  • Mises à jour régulières : mettez régulièrement à jour vos contenus pour qu’ils restent pertinents et précis. Google valorise les contenus actuels et « frais ».
  • Lisibilité : votre contenu doit être lisible. L’utilisateur doit trouver, en un clin d’œil, ce qu’il cherche. Aux yeux du géant américain Google, cela implique de rédiger des contenus d’au moins 1000 mots et d’éviter les phrases alambiquées et redondantes.

2- Choisir les bons mots-clés

Quels sont les mots-clés sur lesquels votre site est bien positionné ? Quels sont ceux à fort potentiel et qui peuvent vous apporter du trafic ? L’un des grands enjeux du référencement sur Google est l’utilisation intelligente de mots-clés.

  • Ils doivent répondre aux intentions de recherche des internautes ;
  • Ils doivent être intégrés « naturellement » dans votre texte.
  • Google sanctionne le keyword stuffing (bourrage de mots-clés). Leur intégration à plusieurs reprises rend votre contenu illisible. Et ceci va à l’encontre de l’objectif du géant américain qui privilégie une expérience utilisateur fluide et agréable.
  • Soyez à attentif à la fréquence d’apparition de vos mots-clés ;
  • Intégrer votre mot-clé principal dans vos titles, H1 et méta-descriptions ;
  • Intégrez des mots-clés secondaires relatifs au sujet traité ;
  • Les mots-clés longue traîne, bien que moins recherchés individuellement, peuvent attirer un trafic très ciblé. Par exemple, « acheter des chaussures de course marathon Paris » est un mot-clé longue traîne qui, bien que moins fréquemment recherché, peut attirer un trafic qualifié vers votre site.

3- Améliorer les caractéristiques techniques de votre site

Il n’y a pas que le contenu qui compte. Certaines caractéristiques techniques ont aussi leur importance et peuvent améliorer l’expérience utilisateur.

Optimisez la vitesse de chargement de votre site

Saviez-vous que si le temps de chargement de votre page met 3 secondes à se charger, le taux de rebond augmenterait de 32 % ? Il est donc indispensable d’améliorer régulièrement la vitesse de chargement de votre site. Pensez à :

  • Réduire la taille de vos fichiers : compressez les images et minimisez les fichiers CSS et JavaScript pour réduire le temps de chargement de vos pages.
  • Utiliser des formats d’image modernes comme WebP (format d’image matricielle qui permet d’afficher des images de qualité avec des tailles moins volumineuses que PNG et JPEG). Vous pouvez également activer le chargement paresseux (lazy loading). Ce type de chargement limite l’affichage des images à la portion de la page située au-dessus de la ligne de flottaison.
  • Opter pour l’hébergement dédié plutôt que l’hébergement mutualisé : cela vous permettra d’accélérer l’affichage de vos pages indépendamment de la localisation des visiteurs.
  • Optimiser le menu de votre site : les internautes doivent pouvoir naviguer facilement sur votre site. Pensez à intégrer deux barres de menus : l’un dans l’en-tête et l’autre dans le pied de votre site. Résultat : le menu reste visible, même si les internautes font défiler vos pages vers le bas.
  • Utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN) : le CDN est un réseau de diffusion de contenu qui regroupe plusieurs serveurs. Il réduit le temps de latence (temps nécessaire au transfert de données sur un réseau) et accélère le chargement de vos pages en les rapprochant des utilisateurs situés loin de votre serveur principal.

Améliorez la structure de votre site

  • Utiliser des balises HTML hiérarchisées : assurez-vous que vos pages utilisent correctement les balises H1 pour les titres principaux, H2 pour les sous-titres, et H3 pour les sous-sections. Cette structure aide les moteurs de recherche à indexer rapidement votre contenu.
  • Créer des URLs propres et descriptives : assurez-vous que les URLs de vos pages sont courtes, descriptives et contiennent des mots-clés pertinents. Évitez les URLs générées automatiquement avec des chaînes de caractères aléatoires.

Assurez la compatibilité mobile de votre site

Les appareils mobiles génèrent, à eux seuls, plus de 61 % du trafic des sites web. Autant dire que vous avez tout intérêt à optimiser l’affichage de votre site pour qu’il soit compatible à tous les écrans.

  • Assurez-vous que les éléments interactifs comme les boutons et le menu sont fonctionnels et facilement accessibles.
  • Évitez les défilements horizontaux et les mises en page complexes qui ne s’affichent pas correctement sur mobile.

« La rédaction de contenu prend du temps et nécessite des ressources »

4- Améliorez la sécurité de votre site

  • Utiliser les HTTPS : assurez-vous que votre site utilise le protocole HTTPS pour sécuriser les données échangées avec les utilisateurs. Cela améliore la confiance des utilisateurs et est un critère de classement pour Google.
  • Configurer correctement les fichiers de sécurité : assurez-vous que votre site est protégé contre les attaques comme les injections SQL (attaques contre les bases de données relationnelles) et les attaques XSS (qui permettent de contourner les contrôles d’accès et de voler les identités des utilisateurs). Optez pour un certificat SSL pour chiffrer les communications entre les navigateurs des utilisateurs et votre serveur. Pensez également à mettre en place un pare-feu pour votre réseau. Il peut vous aider à filtrer, surveiller et bloquer le trafic malveillant.

5- Adapter votre contenu à votre cible

Vos contenus s’adressent avant tout aux lecteurs. Publier des articles au hasard en cherchant à toucher tous les internautes est une erreur à éviter.

Définir des « buyer persona »

Pensez à définir des « buyer persona » de vos clients types afin d’identifier le cœur de votre cible. Cela vous permettra de profiter d’un potentiel de conversion plus important.

Un persona est une représentation semi-fictive de votre client idéal. Elle se base sur des données réelles telles que l’âge, le sexe, la profession et les comportements d’achat. À titre d’exemple, les personas d’une entreprise de logiciels pourraient inclure des auto-entrepreneurs, des petites entreprises, des comptables et des conseillers en création d’entreprise.

Comprendre les besoins et attentes de votre cible

Utilisez des outils comme Google Analytics pour obtenir des données démographiques, géographiques et comportementales sur vos prospects. Cela vous aidera à segmenter votre audience et à adapter votre contenu en conséquence.

Pensez également à avoir en ligne de mire les besoins et attentes de votre cible : quelles sont les thématiques qui l’intéresse le plus ?

6- Publiez régulièrement

Certes, la rédaction de contenu prend du temps et nécessite des ressources. Il est donc tout à fait naturel de vous reposer sur vos lauriers une fois que vous avez publié un contenu de qualité.

Cependant, Google privilégie les sites qui publient du contenu fréquemment. Une stratégie de publication régulière montre à Google que votre site est actif et à jour. D’après une étude Hivency, les marques qui publient plus de 16 articles par mois peuvent générer 3,5 fois plus de trafic que celles qui publient moins de 4 articles par mois.

  • Planification stratégique : utilisez des outils comme Google Trends ou Answer The Public pour identifier les sujets tendance ou les questions fréquemment posées par votre public cible.
  • Automatiser les publications : pour les périodes particulièrement chargées, envisagez l’utilisation de plateformes comme Hootsuite ou Buffer pour programmer vos articles, blogs, et posts sur les réseaux sociaux.

7- Obtenez des backlinks 100 % naturels

Saviez que les backlinks vous offrent du « jus SEO » (liens de qualité qui peuvent améliorer votre classement organique).

Les backlinks sont comme des votes de confiance d’autres sites web. Plus vous avez de liens entrants de qualité, plus Google considère que votre site est fiable et pertinent. Pour les obtenir, vous pouvez mettre en place une stratégie de link buying. Cette technique consiste en l’achat des liens de sites web populaires et de haute autorité pour augmenter la visibilité de votre site rapidement. Google privilégie néanmoins les backlinks «naturels ». Vous pouvez opter pour :

  • Le linkbating : cette technique consiste à publier des contenus de qualité pour qu’ils soient bien référencés par d’autres sites ;
  • Le guest blogging : cette technique consiste à chercher des sites fiables pour leur proposer des contenus qualitatifs.

Au-delà des aspects techniques, le SEO est avant tout une question de pertinence. Les entreprises qui parviennent à se positionner sur Google sont celles qui placent les besoins de leur public cible au cœur de leur stratégie digitale. Avec engagement et persévérance, vous pouvez améliorer votre référencement !

Ces articles devraient vous plaire

Longue traîne en SEO : qu’est-ce que c’est ?

Découvrez les mots clés longue traîne en SEO, une stratégie de ciblage puissante pour optimiser votre référencement naturel.

Temps de lecture : 9 minutes

Core Web Vitals : qu’est-ce que c’est ? Guide complet

Découvrez les Core Web Vitals, leurs fonctionnements et comment les améliorer pour votre référencement naturel.

Temps de lecture : 8 minutes

Comment fonctionnent les moteurs de recherche ?

Découvrez comment fonctionnent les moteurs de recherche comme Google, Bing, Yandex, Qwant… critères de classement SEO.

Temps de lecture : 11 minutes

Google Actualités : comment apparaître dans Google News ?

Notre guide complet pour apparaître dans Google Actualités. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour utiliser ce puissant canal de trafic.

Temps de lecture : 10 minutes

Convaincu ?

Profitez de contenus optimisés pour votre SEO, rédigés par des professionnels et livrés en 5 jours ou 48h. Nous attendons votre brief !

  • 1200 rédacteurs
  • Brief en 5min
  • Arthur
  • Manon