Aller au contenu

🤓 Découvrez l'avenir du contenu web et SEO :

Télécharger le e-book 📖

Comment rédiger une annonce immobilière ?

Tous nos conseils pour rédiger efficacement votre annonce de vente ou de location d'un bien immobilier.

Par Wendy Cournal

Publié le 25 juin 2024 - Mis à jour le 05 juillet 2024

Temps de lecture : 10 minutes

Que vous ayez un bien immobilier à vendre ou à louer, il est important de faire la différence à la fois pour sortir du lot (approche SEO) de la multitude d’annonces publiées chaque jour et pour convaincre (approche copywriting) les potentiels acheteurs.

Aujourd’hui, les recherches de logements, achat ou location, se passent pour l’essentiel sur le web. Apprendre à rédiger une annonce immobilière qui fera mouche est vous aidera à trouver preneur. Pour cela, un certain nombre de règles sont à connaître, des astuces pour mettre en avant votre bien et être en première place des résultats de recherches.

Votre but est de louer ou vendre rapidement, sans perdre de temps. Pour cela, votre annonce doit donner envie de venir visiter votre maison ou appartement

Nous vous proposons un mini-guide sur comment rédiger une annonce immobilière.

Se mettre à la place de l’acquéreur

Notre premier conseil est de regarder votre logement à vendre ou à louer d’un œil extérieur. Ce n’est pas forcément un exercice facile puisque vous connaissez votre maison ou appartement sur le bout des doigts et n’êtes pas impartial.

Mais cet exercice est un moyen de voir votre logement comme votre futur acquéreur. Dresser la liste les points positifs de votre logement à mettre en avant dans l’annonce et les travaux à prévoir est un point de départ.

Si vous avez un peu de mal à le faire, n’hésitez pas vous mettre à la place d’un acheteur potentiel et à faire des recherches avec les caractéristiques de votre habitation. Analysez les annonces qui ressortent et les éléments qui sont mis en avant. Cela peut vous donner des idées pour votre propre annonce. 

Vous savez que votre habitation est idéale pour passer de bons moments en famille. Mais pour le moment, l’acheteur lui ne voit que des murs. Le fait de regarder votre logement de manière neutre va vous permettre de répondre à la question :  » pourquoi votre domicile est unique ? »

Rédiger votre annonce immobilière comme un professionnel

Sachez que s’il existe bien des outils d’aide à la rédaction SEO, aucun n’est spécialisé pour les contenus immobiliers.

Deux grandes parties essentielles sont à prendre en compte dans une annonce immobilière : le titre et le corps du texte, c’est-à-dire l’annonce en elle-même.

Le titre de votre annonce immobilière

Dans le titre de votre annonce, mettre les mots clés qui vont permettre de la faire ressortir dans les premiers résultats de recherche est nécessaire. Les éléments importants sont : 

  • Le type de bien : appartement, villa, loft…
  • Le type de transaction : vente, location, viager. 
  • La surface : en mètre carré loi Carrez. 
  • Le nombre de pièces.

Vous pouvez rajouter les mots garage, cave, jardin, si votre bien en possède. Si votre logement est atypique, vous pouvez le mentionner dans le titre également. 

Un descriptif précis de votre annonce immobilière

C’est dans le corps du texte que vous devez donner un maximum d’informations qui valorise votre habitation. La rédaction de votre annonce passe par plusieurs points précis. 

Une accroche qui donne envie

C’est la première phrase de votre annonce immobilière. Vous devez faire rêver l’acheteur et lui donner envie de visiter votre logement. La règle d’or est de ne pas surestimer cet aspect afin que la personne intéressée ne soit pas déçue le jour de la visite. Soyez le plus honnête possible. 

Si votre logement a une vue sur la mer sans vis-à-vis, vous pouvez par exemple noter : « venez découvrir cet appartement de charme avec vue sur la mer et dans lequel le bruit des vagues bercera vos nuits ». 

« Soyez précis et honnête »

Le prix de vente

Élément obligatoire de l’annonce, le prix doit être indiqué. Vous devez proposer votre logement au prix du marché pour une vente comme pour une location. Penser à mettre un prix rond comme 400 000 euros ou 450 000 euros. Les acheteurs ou locataires recherchent souvent la perle rare en fonction de leur budget. 

Vérifiez le prix au mètre carré dans votre secteur, mais également les prix des biens à vendre autour de vous. 

Le lieu

La situation géographique de votre appartement ou maison est essentielle dans une annonce immobilière. Soyez le plus précis possible. Si vous ne souhaitez pas donner votre adresse, noter au minimum le quartier. 

C’est dans cette partie également que vous allez indiquer les commerces de proximité, les écoles, les parcs, les transports en commun, la gare… et le temps en minute pour vous y rendre à pied ou en voiture. Pour une petite ville, vous pouvez par ailleurs noter le temps entre chez vous et la ville principale la plus proche. 

Vous pouvez préciser aussi si le logement est en centre-ville, à la campagne, dans un quartier résidentiel, si c’est calme ou animé.

C’est important pour les personnes de pouvoir se situer. Là encore, soyez précis et honnête, n’oubliez pas qu’avec certains sites web, vos acheteurs ou locataires peuvent facilement vérifier ces informations. 

La superficie 

La surface la plus importante à indiquer est la surface habitable au sens de la loi Carrez de 1997. Il s’agit de la surface « plancher » d’un bien, c’est à dire la surface privative d’un bien après déduction des surfaces occupées. Elle exclut du calcul les cages d’escaliers, gaines ou embrasures de portes et fenêtres, lots ou fractions de lots d’une superficie inférieur à 8m², caves, jardins, garages ou places de parking, boxes, annexes ou greniers aménageables, balcons ou terrasses ouvertes. Sachez également que la loi Carrez calcule la surface de plancher construite privative fermée en dur d’une hauteur sous plafond minimum de 1m80.

Les surfaces supplémentaires non prises en compte dans la loi Carrez peuvent quand même être un atout supplémentaire à mettre en avant dans votre annonce. Ainsi, indiquez également la surface totale de votre logement incluant les hauteurs sous plafond inférieures à 1m80 pour que les acquéreurs se fassent une idée plus précise des volumes de votre logement.

Dans le cas où vous possédez un jardin, un balcon, une terrasse ou des dépendances extérieures, notez aussi leurs superficies à cette étape. Il s’agit indéniablement d’atouts assez recherchés. Etant rares en centre ville, certains acheteurs en font un vrai critère de choix.

La composition du bien

C’est la description de votre habitation. Vous allez lister le nombre de pièces par étages, le nombre de chambres, les dépendances (cave, garage, grenier…), le terrain. N’oubliez pas de préciser le nombre de salles de bain ou salle d’eau, le nombre de w.c. et s’ils sont séparés ou non. Pour une grande chambre avec salle d’eau par exemple, vous parlerez de suite parentale. Vous indiquerez si votre cuisine est américaine, équipée, attenante à la salle de séjour. Vous pouvez préciser aussi l’orientation des pièces principales, de la terrasse, des balcons. 

Enfin, mentionnez les possibilités d’agrandir ou de créer une pièce. Vous donnez ainsi des idées aux personnes qui vont venir visiter. C’est souvent écrit de cette manière : « possibilité d’ouvrir la cuisine sur la salle à manger » ou « grande pièce à vivre de 50 m² où vous pouvez facilement créer une pièce bureau ou salon cosy. »

N’oubliez pas de mentionner l’étage si vous êtes en immeuble ou le type de maison plain-pied ou à étage pour les villas. 

Les dépendances

Ce sont les plus de votre logement. Garage, parking, cave, grenier, jardin, piscine garage à vélo… Ils sont les aspects pratiques du quotidien de l’acquéreur. Avoir une place de parking personnalisé tous les soirs en rentrant du travail. Pas besoin de tourner dans le quartier de longues minutes pour se garer. Une cave ou un grenier est très agréable pour faire du rangement. Pensez à préciser la possibilité d’aménager les combles. 

L’état général de votre logement

Soyez honnête sur ce point. C’est important pour ne pas perdre de temps en visites inutiles. Si votre maison ou appartement a besoin de rénovation, dites-le. L’acquéreur ne doit pas avoir de surprise lorsqu’il se déplace. S’il vient malgré ce point, c’est qu’il est intéressé. Si vous avez une estimation des tarifs pour ces travaux, vous pouvez le noter. Notez également de quelle nature ils sont : chauffage, toiture, isolation, rénovation complète, ravalement de façade…

C’est dans cet item que vous expliquez les rénovations antérieures récentes pour montrer l’entretien régulier de votre logement. Par exemple : cuisine équipée refaite en 2023, ravalement façade effectué en juin 2022. 

Indiquer si votre logement fait partie d’une copropriété

C’est différent d’acheter en copropriété que d’acheter un bien indépendant. Dans le premier cas, vous devez accepter les règles de vie en copropriété et lors de travaux, demander l’autorisation à tous les autres copropriétaires. Par exemple : le changement des volets, l’installation d’une climatisation…

Dans votre annonce, vous devez donc pour une vente immobilière indiquer les numéros de lots que vous vendez. Vous pouvez préciser aussi les avantages que peuvent avoir les parties communes comme un garage à vélo, un composteur de tri, un terrain de tennis… 

D’autres éléments à mettre en avant pour que cela donne une image positive de votre logement

Vous pouvez parler des éléments qui vous semblent importants et qui mettent en valeur votre domicile : 

  • le système de chauffage,
  • la présence d’une cheminée,
  • une cuisine équipée,
  • une cave aménagée en salle de jeu ou salle de cinéma,
  • la climatisation,
  • le système d’évacuation des eaux,
  • les rangements nombreux de votre logement,
  • la présence d’un ascenseur,
  • les années de rénovations et les matériaux utilisés,
  • le double vitrage,
  • l’isolation extérieure ou intérieure,
  • les panneaux solaires..

Votre appel à l’action

Vous devez terminer votre annonce immobilière avec un appel à l’action. Dire à votre futur acheteur ce qu’il doit faire, c’est-à-dire vous contacter. Vous pouvez par exemple noter : « vous ne souhaitez pas passer à côté de la maison de vos rêves, contactez-moi pour organiser une visite le plus tôt possible ». 

Indiquer vos disponibilités et votre adresse mail, numéro de téléphone pour que le futur acquéreur puisse vous contacter. S’il vous laisse un message, essayer d’être réactif et de répondre rapidement à sa demande. Il est comme vous, il est pressé de trouver son futur logement. 

Les informations à indiquer dans votre annonce immobilière

Les annonces immobilières pour la vente comme pour la location sont réglementées par la loi. Certains éléments doivent apparaître afin de répondre aux exigences de la loi Alur de 2024 et de l’arrêté du 10 janvier 2017. 

Ainsi, vous devez faire apparaître obligatoirement : 

  • Le résultat du diagnostic DPE.
  • Les informations liées à la copropriété : numéro des lots à vendre, charges prévisionnelles moyennes annuelles, si des procédures existent à l’encontre du syndic.
  • Les travaux à réaliser.
  • Le montant des honoraires de l’agence et qui les règlent si vous passez par leur service. 
  •  Le type de transaction : vente, location, viager. 
  • Dans le cadre d’une location : location meublée ou non, le montant du loyer et des charges.
  • Vente avec locataire occupant : dans ce cas la durée du bail restant et le loyer hors charges et chargés. 

Mise en valeur de votre annonce avec des photos

Attention avec les photos, si elles sont de mauvaises qualités, elles risquent de desservir votre logement.

Quelques conseils concernant les photos qui vont agrémenter votre annonce : 

  • Pensez à ranger les pièces : elles doivent être propres, sans jouets qui traînent. Vous pouvez également enlever les bibelots et autres décorations personnelles. Le but est d’avoir les pièces les plus neutres possibles pour que l’acheteur puisse se projeter dans sa future maison. 
  • Éviter d’avoir des personnes ou animaux sur les photos
  • Pensez à la lumière : une pièce lumineuse baignée par le soleil ou claire est beaucoup plus vendeuse qu’une pièce sombre. Prenez vos photos lors d’une journée ensoleillée si possible. Éviter le crépuscule ou alors pour montrer la vue et le coucher de soleil auquel vous assistez tous les soirs. 
  • Les photos des extérieurs : s’ils sont agréables, n’hésitez pas à les montrer. 

Les photos les plus attendues sont la cuisine, la pièce à vivre, la salle de bain ou salle d’eau, la chambre la mieux exposée, la façade, le jardin, la terrasse. Vous ne les mettez que si elles apportent un plus à l’annonce. 

Dans le cas d’un logement atypique avec poutres apparentes par exemple, vous pouvez tout à fait diffuser également. 

Vous pouvez prévoir une visite virtuelle du logement. Souvent très apprécié, cela évite les visites inutiles. Pour cela, vous pouvez faire appel à un professionnel de l’immobilier ou de la photo pour la réaliser. 

Derniers conseils à noter pour la rédaction de votre annonce immobilière

Maison

Concernant la rédaction en tant que telle, voici quelques conseils : 

  • Soyez clair, concis, précis. Pour cela, utilisez des phrases courtes et simples. 
  • Éviter les emphases avec des adjectifs pompeux du genre splendide, magnifique, incroyable…
  • Aérez votre texte, faites des retours à la ligne réguliers.
  • Écrivez une annonce pas trop longue, ni trop courte. 200 mots minimum. Si vous dévoilez trop d’informations, votre futur acheteur risque d’être déçu lors de la visite, car ce qu’il verra ne correspondra pas à ce qu’il a imaginé. 
  • Relisez-vous, ne laissez pas des fautes d’orthographe ou de grammaire dans votre annonce.
  • Faites attention aux arguments à double tranchant. Pour citer le plus courant « proche des axes autoroutiers ». Point positif, facile d’accès. Point négatif, pollution sonore et olfactive.

Exemple d’annonce pour une vente immobilière

Pour une maison : 

A XXX très belle maison moderne de 5 pièces 120 m² sur un terrain piscinable de 300 m² avec grande terrasse arborée orientée sud-ouest. 

Construite en 2020, elle a de beaux volumes et propose belles prestations. 

Vous trouverez au rez-de-chaussée:

  • une entrée avec placards de rangement
  • un salon/ salle à manger de 40 m² avec cheminée
  • une cuisine équipée séparée par un bar sur le salon 
  • un w.c. indépendant
  • un garage (emplacement 2 voitures côte à côte)

Au 1er étage :

  • 3 chambres, dont une avec dressing
  • une salle de bain avec w.c.
  • une suite parentale avec grand dressing et salle de bain avec douche et baignoire

La maison dispose également d’une place de parking en extérieur. 

Le bien dispose d’un chauffage avec climatisation réversible par pompe à chaleur et de domotique poussée : volet, alarme, chauffage commandé à distance par votre application smartphone.

Idéalement située pour une vie de famille au calme :

  • à proximité de la forêt Y
  • à 5 minutes à pied de l’arrêt de tram Z
  • à 15 minutes à pied du groupe scolaire AAA 
  • centre-ville à 10 minutes en voiture ou 3 arrêts de tram.

En suivant ces conseils, vous pourrez rédiger une annonce immobilière pour louer ou vendre votre appartement comme un professionnel. Si vous recevez peu ou pas de demande, il se peut que ce soit le prix de vente qui fait obstacle. 

Faites vivre votre annonce en la mettant à jour régulièrement. Très souvent, sur les sites de petites annonces, ce sont les plus récentes qui sortent en premier. En faisant une mise à jour régulière, vous serez ainsi toujours ou presque dans les premiers résultats.

Ces articles devraient vous plaire

Meilleurs outils de rédaction de contenu web SEO : Top 10

Découvrez notre classement des meilleurs outils de rédaction web et SEO : les infos pour faire votre choix.

Temps de lecture : 15 minutes

Curation d​​​​​e contenu : qu’est-ce que c’est ?

Guide complet pour tout savoir sur la curation de contenu et les avantages de l’intégrer à votre stratégie de communication.

Temps de lecture : 7 minutes

Longue traîne en SEO : qu’est-ce que c’est ?

Découvrez les mots clés longue traîne en SEO, une stratégie de ciblage puissante pour optimiser votre référencement naturel.

Temps de lecture : 9 minutes

Core Web Vitals : qu’est-ce que c’est ? Guide complet

Découvrez les Core Web Vitals, leurs fonctionnements et comment les améliorer pour votre référencement naturel.

Temps de lecture : 8 minutes

Convaincu ?

Profitez de contenus optimisés pour votre SEO, rédigés par des professionnels et livrés en 5 jours ou 48h. Nous attendons votre brief !

  • 1200 rédacteurs
  • Brief en 5min
  • Arthur
  • Manon